Carnet de route

DEVOLUY - Grand Ferrand

Sortie :  Devoluy GRAND FERRAND du 31/08/2020

Le 01/09/2020 par Bernard SANCHEZ - Françoise STANIO

8 adhérents CAF Chalon s/S et 2 adhérents CAF Le Creusot

Passage de relais réussi après le Pic de Bure et nous voilà arrivés au gîte-auberge de St Disdier en Dévoluy avec vue sur l'Obiou, point culminant du massif du Dévoluy. Après avoir salué le départ de Dominique et Manu devant une bonne bière nous prenons connaissance de notre lieu de vie pour ces 4 prochains jours avec Sylvie notre charmante hôtesse. Installation pour les 10 restants dans un dortoir atypique de 15 places où un judicieux système de rideaux permet à chacun, de garder son intimité. L'accueil chaleureux, la qualité des repas et son emplacement font de ce gîte une adresse à recommander.

Mardi 1er Septembre2020

Aucune précipitation de départ pour cette sortie à la Montagne St Gicon. La route fermée de 11H45 à 16H45 pour passage du tour de France devant le gîte, nous laisse largement le temps de découvrir cette montagne massive ronde et verte, un peu incongrue au milieu des grands sommets minéraux qui l'entourent. Une sente dans une sorte d'ardoisière, puis dans une zone boisée, puis dans l'alpage nous conduira jusqu'au sommet à 2 086 m. Mer de nuages au dessus du lac de Sautet mais pique-nique au soleil arrosé d'un Mercurey bien sympathique apporté par Lulu. La descente se fera par le même chemin avec arrêt à mi-chemin en balcon pour vue imprenable et aérienne vers le col de Festre d'où apparaîtra le tour de France.

7 km  + 763 m – 8 participants sur 10 – Christian et Gaby ont préféré regarder le tour de France de beaucoup plus près.

Mercredi 2 Septembre 2020

Bonne météo et groupe au complet sur le parking du hameau de Lachaup pour une belle étape en aller/retour direction Grand Ferrand appelé aussi «Grand Sauvage» car ne se laisse pas approcher facilement. Aucun de ses versants ne se prêtent à de la randonnée classique. Nous empruntons la voie normale direction vallon de Charnier jusqu'au col du même nom (2 103 m). Arrivés au col aux alentours de midi, nous empruntons une discrète sente qui nous conduit sur un plateau herbeux très confortable pour l'arrêt pique-nique. Bien retapés et dans une ambiance très minérale voire lunaire nous remontons un pierrier, quelques gradins et une petite crête légèrement escarpée qui se termine sur un replat herbeux dénommé par certains la «terrasse des réflexions» (2 490 m). Et là tout a été réfléchi à la reconnaissance, la partie sommitale très scabreuse et exposée ne fera pas partie de l'étape. Après échange auprès d'un habitué de la région, le Grand Ferrand reste plus fréquenté et accessible en période hivernale avec le ski de rando. Cette journée reste sportive et mérite une bonne mousse à l'arrivée.

17 km  + 1 200 m.

Jeudi 3 Septembre 2020

Ciel sans nuage depuis l'aube, météo idéale pour une nouvelle rando au cœur du Dévoluy «La Tête de l'Aupet» un aller/retour par le vallon des Narrites.

Le Villard Joli à 1 253 m est le point de départ de cette étape sportive hors sentier et très peu fréquentée. Vallon, croupe herbeuse, pierrier nous conduiront au col (2 246 m) franchissable par des gradins rocheux en escalier. Puis du col il ne reste qu'à gravir la large et raide croupe puis la très esthétique arête jusqu'au sommet.

Au terme de cette longue ascension sauvage le panorama offert mérite largement l'effort soutenu et le pique nique au sommet nous aura laissé le temps d'admirer ce point de vue spectaculaire sur ses deux voisins le Grand Ferrand et l'Obiou ainsi que sur les massifs voisins le Vercors et l'Oisans.

14 km  + 1 375 m

Vendredi 4 Septembre 2020

Jour de départ, mais avant de se quitter deux curiosités sur la route du retour, nous attendent.

Pour la première, nous nous arrêtons aux sources des Gillardes qui, jaillissant de la roche, restent un mystère géologique et sont deuxièmes résurgences de France après Fontaine de Vaucluse. Sans sacs à dos, sans bâtons et les pieds légers nous parcourons ce site magique et reposant.

Et pour la deuxième curiosité, c'est le canal de Pellafol, parcours ludique pour certains et impressionnant pour d'autres. Pour atteindre ce vestige d'un autre siècle, ancien canal d'irrigation, nous grimpons une très raide sente qui nous conduit au dessus des gorges dans sa partie la plus spectaculaire. Et c'est casqués pour éviter de sérieuses bosses et éclairés de nos lampes que nous traversons la corniche dans le défilé de la rivière. Puis l'entrée du tunnel, demandant de la souplesse sur ces trois premiers mètres, est un long boyau de 360 m, assez large pour ne pas souffrir de claustrophobie et rempli d'une quinzaine de centimètres d'eau sur l'ensemble du parcours. Une raide descente pour terminer et c'est les chaussures lavées extérieures et intérieures pour quelques uns que nous terminons cette exploration aventureuse.

Soleil, tables et bancs nous attendent pour un pique nique convivial avant retour dans nos foyers respectifs.

Bernard déstressé est ravi de nous avoir guidé durant quatre jours et sans bobos, dans ces grands espaces à l'état sauvage.

Et je ne manquerai pas de relever une réflexion de Philippe qui fait plaisir à entendre «Je suis content d'avoir fait cette rando, je ne me serais jamais aventuré sur des sentiers non balisés» voilà donc le rôle du club alpin.

A très bientôt pour de nouvelles escapades.

Françoise STANIO

CLUB ALPIN FRANCAIS CHALON SUR SAONE

ESPACE JEAN ZAY
4 RUE JULES FERRY
71100  CHALON SUR SAONE
Contactez-nous
Tél. 03 85 93 10 21
Permanences :
Mercredi, Jeudi et Vendredi 14 h - 19 h
Activités du club
Agenda