Carnet de route

RAQUETTES

Le 24/01/2019 par Les Françoise

Organisé par nos gardiennes bretonnes, « les 2 Françoise » nous étions 19 participants présents pour partager un moment très convivial où plaisir du sport et retrouvailles amicales se mêlaient dans une ambiance chaleureuse.

Samedi en fin de matinée, la plupart des cafistes étaient sur place. Ciel bleu et neige immaculée étaient également au rendez-vous. Tout s’annonçait pour le mieux.

Après un pique-nique / repas pris au chalet, Jean-Claude POUVIOT proposait un « décrassage » histoire de se mettre en condition pour le lendemain. Nous voilà partis dans la forêt du Massacre, presque 3 h de rando dans un paysage hivernal  magnifique, la montée est assez rude et la rédactrice de ce compte rendu se rend vite compte que l’exercice est plus difficile qu’il n’y paraît, 10 ans qu’elle n’avait pas pratiqué.

Vers 16 h 30 nous étions de retour au chalet où un bon moment de détente avant le repas du soir nous permettait de faire causette pour certains et jouer  au Rummikub  pour d’autres. Le meilleur de la soirée restait à venir : des fumets alléchants  n’arrêtaient  pas de nous chatouiller les narines et quand il fallut passer aux choses sérieuses, ce fut un festival. Apéritif convivial, puis choucroute de la mer suivie de fromage et du dessert glace caramel sur lit de pommes cuites/beurre salé. Pour remercier nos maîtres queux, Françoise, Maryse, Françoise et Christian, un banc bourguignon s’imposait.

Mais toutes bonnes choses ont une fin, il fallait songer au lendemain. Avant d’aller se coucher des consignes sont données. A 8 h 45 nous devrons quitter le chalet, pour prendre une navette qui nous déposera à LA CURE (1155 m), départ de notre rando en direction du Vallon des Coppettes et ses fermes, pour atteindre 2 h 30 à 3 h plus tard, le chalet du Carroz (1508 m). Nous sommes dans les temps et c’est avec plaisir que nous découvrons cet endroit où une bonne soupe (aux 9 légumes) nous fait oublier les quelques efforts consentis. Après 1 h de repos nous quittons cet endroit sans oublier de regarder le point de vue sur le lac Léman et les Alpes. Nous amorçons la descente qui nous mènera au Pré du Four pour atteindre le Col de la Givrine (1228 m), la fatigue se faisant sentir pour certains, il faudra attendre quelques retardataires pour compléter les voitures et revenir au chalet. Quelques courageux  ont continué jusqu’à La Pile et sont arrivés peu après nous.

Petit goûter au chalet, rangement de nos affaires, il est temps de se quitter et prendre la route du retour. Grand bravo, merci et kenavo.

                                                                                                           Rédigé par Anne-Marie







CLUB ALPIN FRANCAIS CHALON SUR SAONE

ESPACE JEAN ZAY
4 RUE JULES FERRY
71100  CHALON SUR SAONE
Contactez-nous
Tél. 03 85 93 10 21
Permanences :
Mercredi, Jeudi et Vendredi 14 h - 19 h
Activités du club
Agenda