Carnet de route

SKR 1ère neige dans le Jura

Le 27/11/2015 par ALAIN ROLLAND

SKR premières neiges saison 2016

 

27 novembre 2015, nous étions sept à avoir profité d’une subite et abondante chute de neige ainsi qu’une fenêtre météo favorable pour faire la première sortie de la saison dans le Jura; fait rarissime en cette période.

Certains avaient minutieusement préparé cette sortie en vérifiant leur matériel, ce ne fut pas le cas pour d’autres en particulier pour l’organisateur du jour. Au pied de la piste du Balancier, dans la phase de préparation, première stupéfaction : les 2 gants sont pour la main gauche?? Heureusement, il y avait ceux de rechange; ceux qu’un montagnard averti doit toujours avoir en secours dans son sac. Puis dans la foulée, deuxième surprise : les bâtons utilisés pour Collioure/Cadaquès n’avaient pas leurs rondelles?? Direction le loueur qui était à deux pas et heureusement ouvert. Dès les premiers mètres de montée, l’adage « jamais deux sans trois » se vérifia, les vis d’une des fix. avant n’étaient pas serrées. Bien sûr, pas d’outil adapté pour resserrer les vis de type torx; mauvais présage pour la suite des choses. Je monte en essayant de ne pas trop solliciter ma fixation...

Dans le mur du Balancier, Raymond, encore en mode rodage avec ses premières conversions de la saison, fît une belle culbute dans les trente cm de neige fraiche. Le traceur Pascal, lui, qui ne connait pas le mode rodage, distança le groupe rapidement.

Une fois arrivés au sommet à 1400m (pas de mal des montagnes constaté), au moment du rechaussage, on comprit de suite, que notre ami Jipy n’est pas encore au point avec son nouveau matos. Son excuse « Freddy ne veut pas que je m’entraine sur le parquet du salon !».

Descente cool des Jouvencelles, sur une piste bien damée, au milieu des canons qui tournent à fond en vue de l’ouverture prochaine des pistes. Les bonnes sensations d’équilibre et de glisse, un peu oubliées, reviennent vite. Certains s’aperçoivent que de ne pas avoir farté les skis et ben, ça glisse mal. Arrivée en bas, rebelote, visite chez un loueur de matos pour quelques tours de visseuse sur les vis de mes fixations.

Remontée sans histoire des Jouvencelles, puis nouvelle descente pour rejoindre le pied de la Dôle. Nous prenons le temps d’avaler rapidement une collation avant d’attaquer la montée. Pascal, toujours en forme, fait la trace. A 70m de l’objectif, après ¾ heure de montée, comme le sommet était très venté et nuageux, nous décidons de nous arrêter à l’arrivée des remontées du Cuvaloup. Descente du dôme, dans une neige croutée par les vents. Les traces laissées n’ont pas les belles courbes des cartes postales. Sur le bas, la piste s’orientant au nord, les sensations de glisse reviennent enfin.

Retour par le bas du Cuvaloup, bonne poussette qui sollicitent les bras et les jambes, on remonte le long du fil neige qui n’est pas en service pour rejoindre la voiture. Une bouteille de bière artisanale et une excellente pâte de coing nous revigore, puis c’est le retour express pour que Pascal soit à temps à son RV à Dijon, sans avoir oublié le passage à la fruitière de Clairvaux.

Ces 800m de dénivelé de début de saison, nous ont permis de renouer en douceur avec le milieu enneigé et de nous roder quelque peu pour les prochaines sorties à venir. Très bonne journée. Alain 







CLUB ALPIN FRANCAIS CHALON SUR SAONE

ESPACE JEAN ZAY
4 RUE JULES FERRY
71100  CHALON SUR SAONE
Contactez-nous
Tél. 03 85 93 10 21
Agenda