Carnet de route

Ski de rando aux Aravis

Le 15/03/2014 par Margot Jean Louis

Nous étions 8 à nous retrouver au départ de chalon: Florence et Yves M Sébille, Thierry Dalancourt, Jean Pierre Boughardini, Christian Jacquot, deux nouvelles recrues viticulteurs Renaud Boyer et Jean François Battaut (c'est bon çà!)

  Le premier jour ce sera le col des Porthets, départ un peu tardif ( les deux voitures ont pris des itinéraires différents, achat à Thones de pain, carte, lunette de soleil, on n'a fait le marché mais pas loin) Arrivée à la savatte au départ,  force est de constater que le printemps est bien là, les pentes sud sont très déplumées, le col de Tulle est ravagé par les purges.

On part tranquille et ça porte pas mal malgré tout. On choisit à la montée la combe de gauche. Renaud bon skieur souffre à la montée mais s'accroche (C'était sa première sortie) La chaleur est bien présente dans la pente finale. Casse croute au sommet on n'a pas froid. En guise de digestion Jean François, Thierry et moi même décidons de grimper un petit monticule sur l'arête du Dome de Pouilly, des passage herbeux et glissants rendent l'entreprise plus périlleuse que prévu... Thierry pour ce faire remarquer perd un ski que Yves bloque 50 m plus bas.

Jean françois et moi même après avoir gratonné sur des mottes de terre légèrement verglacées arrivent au sommet. On retrouve les autres pour une descente dans la combe de droite, la neige est un peu pourrie mais quand même bien skiable. Florence à un peu mal aux cannes et paye un peu sa belle montée. Dénivelé du jour 800 m, cotation 2.2.

On s'installe au Petit Chamois , douche puis bière à Thones, puis allez les bleus, puis soirée courte mais bien sympa ( Quel dommage que ce gite ferme on regrettera la gentillesse de sa gardienne) Breafing en fin de repas et choix de la course de demain, ce sera la combe ouest de Blonnière soit 1180 de D+ ( compte tenu de la longueur de la course on sait que tout le monde ne fera pas l' intégralité de la course).

 Le lendemain à 8 h nous sommes au départ à Comburce, départ dans un sentier, je ferme la marche avec Renaud, Jean François ouvre... un départ forêt sur une piste nous amène a un goulet, les écarts de rythme sont grands. Nous faisons le point sous ce goulet, décision est prise de faire deux groupes; Yves, Florence, Renaud prenne l'itinéraire normal mais en partie déneigé à gauche du goulet en essayant de montée le plus haut possible. Nous observons le passage à droite qui passe aussi, enneigé totalement, mais plus technique et un poil exposé sur neige dure, Jean pierre, Jean françois, Christian, Thierry et moi même prenons cet itinéraire.

Nous mettons les couteaux, tous sauf un Christian qui les a oubliés. Je conseille à Christian de rejoindre les autres il tente le passage à pied. Ce passage est techniquement intéressant, les conversions sont chères et certains se confrontent à la tension de l'exposition pour la première fois.

C'est le cas de Thierry et Jean Pierre, petit frayeur au départ pour Thierry après une conversion raté, il glisse mais ce stoppe vite. C'est un peu tendu mais la concentration est là, Jean Pierre et Thierry sont impeccables et très appliqués dans leurs conversions. Jean François lui est devant, ce vieux chien à la peau tanné à de l'expérience et semble en avoir vu d'autres. Christian n'arrive pas à franchir ce passage à pied, il garde le sourire et rejoint nos amis de l'autre coté du goulet, l' oubli des couteaux lui fait rater la course. Finalement nous nous retrouvons à 4 à la sortie du goulet très heureux de ce passage techniquement bien intéressant. On continue tout les quatre à un bon rythme. Yves et les autres montent à leur rythme et profite du soleil et de la quiétude des lieux. Jean Pierre assure et le sommet est vite là, nous y sommes à 11H15 de l'autre coté la très belle combe nord de Blonnière. On casse la croute, la vie est belle. On se lance dans la descente dans une neige décaillée gros sel intéressant à skier. Décision est prise d'emprunter à nouveau le goulet par sa partie raide ( pédagogie) Jean Pierre n' arrive pas à se vider la tête et n' ose enclencher les virages, dans ce cas reste le solution dérapage qu' il faut aussi savoir maitriser. Puis on se retrouve tous au bas du goulet. Tout le monde à le sourire, Christian garde la banane malgré cet oubli qui lui gâche un peu sa course... cette course à deux niveaux a permis à tous de prendre du plaisir et est rendu possible quand chacun gagne en autonomie et que le BRA bon ( 1 le matin)

Photo- 1: la combe de Blonnière  Photo 2: Yves et Florence c' est le printemps Photo 3 : Jean François une nouvelle recrue bien au niveau et jean louis Photos 4: Jean Pierre au sommet de la combe le regard assuré du vainqueur de l' Alpes ( mention B du plus gros progrès de la journée)

Encore de belles journées cafistes dans un très bon esprit

Margot Jean Louis

 

 

 







CLUB ALPIN FRANCAIS CHALON SUR SAONE

ESPACE JEAN ZAY
4 RUE JULES FERRY
71100  CHALON SUR SAONE
Contactez-nous
Tél. 03 85 93 10 21
Agenda