Actus

Pourquoi la montagne est LA destination de cet été ?

Vous hésitez encore si cet été ce sera la mer ou la montagne ? Ne réfléchissez plus !
Aujourd'hui, nous vous présentons les 6 bonnes raisons de partir à la montagne

1. Votre CAF Chalon possède 2 chalets en montagne : La Pile Dessus aux Rousses (Jura) et les Allues – Méribel (Haute Savoie). 
Cet été aux Rousses vous pourrez en famille, entre amis ou même en solo découvrir ou redécouvrir les nouveautés 2018 tel que le ski roues, le biathlon d’été, la spéléologie et des courses d’orientation. Mais surtout venez participer au Commando Games dans le fort des Rousses, à partir de 4 ans un parcours type acro-branche vous attend, fun assuré !
Plus d’infos : https://www.lesrousses.com/a-voir-a-faire/nouveautes-2018.html

Quant aux Allues vous pourrez bien évidemment profiter des 3 Vallées version estivale ! Mais Méribel en été c’est plus de 30 sentiers de randonnées différents, de l’alpinisme, via ferrata, canyoning et un bike park avec plus de 140 km de piste VDM. 
Plus d’infos : http://montagne-ete.meribel.net/la-montagne-l-ete.html

2. Les sorties CAF
Le club organise des sorties tout l’été ouvertes à tous, sur un ou plusieurs jours pour découvrir nos belles montagnes.

3. Se détendre
Le calme et la tranquillité, après des mois de travail (ou non) il est grand temps de se détendre et de respirer l’air pur des hauteurs. 

4. La tranquilité
La chaleur, le sable qui brûle les pieds, les plages prise d’assaut vous donnent d’ores et déjà des frissons, ne vous tracassez plus ! La fraicheur des montagnes sera idéale. Petits lacs tranquille, cours d’eau ou rivières rugissantes, vous aurez l’embarras du choix pour vous tremper les pieds. 

5. Un patrimoine fort en couleur !
Nous avons vu le mois dernier la route des Grandes Alpes qui offre des belvédères époustouflants, mais vous pourrez aussi déguster de délicieux fromages, une charcuterie à foison et des vins savoureux, rencontrer des sabotiers ou encore descendre les alpages… 

6. La nature
La France a la chance d’avoir l’une des faunes et flores les plus diversifiées du monde, observez-la !

Crédit photo : membre du CAF Chalon

La Route des Grandes Alpes

La Route des Grandes Alpes

Un roadtrip dans le paradis des belvédères

La route des Grands Crus est à la Bourgogne ce que la route des Grandes Alpes est à notre belle montagne Alpine. Une route sinueuse qui traverse les Alpes du nord au sud et relie le Lac Léman à Nice, 720 km de roadtrip sur les traces du mythique Tour de France. C’est un paradis pour les amoureux de belvédères et de panoramas à couper le souffle, entre sommets et vallées vous ne saurez plus où donner de la tête. Elle peut se faire en voiture, en camping-car, en vélo, en moto et pourquoi pas à pieds avec la tente sur le dos !

Ce magnifique itinéraire montagnard vous emmène dans un voyage à la découverte de territoires variés, de cultures ancestrales, de spécialités gastronomiques locales et vous fait découvrir un patrimoine naturel époustouflant. Ponctuée par 17 cols alpins dont les fameux col du Galibier, d’Izoard ou des Aravis… et vous aurez aussi le bonheur de pouvoir faire des haltes dans les parcs nationaux comme le massif de la Vanoise, du Chablais ou du Mercantour… Ouverte intégralement de Juin à Octobre, de nombreuses structures d’accueil (hébergements, restaurants, panoramas explicatifs…) rendent ce voyage hors norme encore plus amusant. Et n’oubliez pas de vous arrêtez dans le jardin alpin du col du Lautaret.

Les plus courageux qui se lance à l’assaut de la route des Grandes Alpes à vélo seront récompensés par la Borne d’Or, remise à Nice, en validant chaque étape dans des lieux clés. Un diplôme qui atteste un accomplissement personnel et exceptionnel. 

Vous étiez à court d’idées pour les vacances de cet été ? Pourquoi ne pas prévoir de parcourir un tronçon de la route des Grandes Alpes et profiter de toutes les activités qu’elle a à offrir, des idées de séjours vous sont proposés sur le site officiel.

http://www.moveyouralps.com/fr/route-des-grandes-alpes

Le Mal Aigu des Montagnes

Le Mal Aigu des Montagnes

Le mal aigu des montagnes (MAM) est souvent mal connu des aventuriers de haute altitude et peut entrainer de graves conséquences. Même en respectant les seuils d’acclimatation personne n’est à l’abri du MAM, c’est pourquoi il faut être très attentifs aux moindres changements. De nombreuses destinations prisées pour leurs départs de différents sommets sont déjà haute en altitude. Les voyageurs arrivent et sont obligés de s’acclimater rapidement, soit une acclimatation quasi inexistante.

Le pourquoi du comment ?
En altitude la pression atmosphérique diminue et donc l’oxygène se raréfie ; à 5000 m la quantité d’oxygène diminue de moitié par rapport à celle du niveau de la mer. Avec ce manque d’oxygène, appelé hypoxie, l’organisme réagit en : 

  • Augmentant la ventilationet la fréquence cardiaque pour absorber un maximum d’oxygène et l’acheminer vers les organes qui en ont le plus besoin. Ceci peut durer plusieurs jours.
  • Augmentant les globules rougesqui transportent l’oxygène, fabriqués par la moelle osseuse en une semaine environ ce qui explique les temps d’acclimatation. Lorsque celle-ci n’est pas complète le randonneur s’expose au MAM.

Les symptômes
Dès 2500 m d’altitude il convient à tout le monde d’écouter son corps, des signaux nous ferons réagir sur notre état de santé. 

Dans les cas bénins, 6 à 24 premières heures : 

  • Apparition de maux de tête (96% des cas)
  • Fatigue importante
  • Trouble du sommeil (35% des cas)
  • Vertiges, perte d’appétit et nausées
  • Irritabilité, fréquemment observée

Cas plus grave : 

  • Maux de tête persistant même avec prise d’aspirine
  • Vomissements

Cas d’urgence :

  • Essoufflement au repos
  • Fatigue anormale ou disproportionnée
  • Diminution des urines

 

Prévenir le MAM
Il faut avant tout prévenir tout MAM en effectuant une bonne acclimatation, au-delà de 3500 m ne pas gravir plus de 300 à 500 m par jour. Respecter les paliers en fonction des nuits consécutives. Boire, boire, boire et toujours boire. Des thés chauds aux bivouacs sont toujours les bienvenus mais la gourde reste un indispensable des courses.

Les risques
Le MAM n’est pas dangereux en soit, il suffit de bien savoir le gérer et de prendre les bonnes décisions au bon moment. Les risques vitaux déclenchés par le MAM sont :

  • L’œdème pulmonaire, signalé par toux, crachats, lèvres bleues et respiration limitée.
  • L’œdème cérébral, signalé par des maux de tête très importants impossible à calmer, vomissements, fatigue extrême, troubles du caractère, de la coordination et de l’équilibre, et apparition d’hallucinations.

Dans les deux cas, si les mesures nécessaires ne sont pas prises dans l’urgence, le coma suivi de la mort en quelques heures sont inévitables. 

6 règles d’Or

  1. Montée progressive, max 500m par jour
  2. Etape d’acclimatation à chaque palier : 1000 m
  3. L’hydratation est primordiale : boire régulièrement
  4. Pas de somnifères et surveiller attentivement toutes sensations anormales qui s’apparenteraient aux symptômes du MAM
  5. Ne pas continuer l’ascension si symptômes du MAM
  6. Planifier une altitude inférieure pour passer la nuit, même s’il faut faire demi-tour temporairement

En cas de doute, ne pas prendre de risques inutiles et redescendre à un palier inférieur pour procéder à une nouvelle acclimatation. 

Source : Anthony Nicolazzi

image

Le Parc des Ecrins

Nous avons vu le mois précédent que le Club Alpin Français avait joué un rôle majeur dans les parcs nationaux, en plus d’avoir créé le parc de la Vanoise le club a aussi participé à la création du Parc national des Ecrins. Créé en 1973 le massif des Ecrins est situé entre les Alpes du nord et les Alpes du sud, et s’étend sur 920 km2 reparti entre 7 profondes vallées : le Briançonnais, la Vallouise, l’Embrunais, le Champsaur, le Valgaudemar, le Valbonnais et l’Oisans. 

Le Parc des Ecrins

Le parc compte 150 sommets de plus de 3000 mètres et environ 100 km2 de glaciers, son plus haut sommet, la Barre des Ecrins, culmine à 4102 mètres. Plus de 700 km de sentiers balisés accueillent un grand nombre de visiteurs qui ont la joie de pouvoir admirer les secrets et les beautés du monde sauvage des Ecrins. Le parc est aussi reconnu pour sa diversité d’espèces végétales et animales mais aussi son grand nombre de papillons. Tout comme le Parc de la Vanoise, le Parc des Ecrins a participé au lancement de la marque « Esprit parc national » en Juillet 2015. 

 

Le parc offre diverses activités comme l’escalade, le canyoning, le VDM, la randonnée et l’alpinisme ouvertes à tous. Mais pour les plus téméraires la Barre des Ecrins vous attend !

 

Crédit photo A. Rolland

image

Le parc de la Vanoise

Le Club Alpin Français est engagé depuis la fin du 19ème siècle dans la protection de nos montagnes, en devenant l’un des fondateurs du décret parcs nationaux (1910) et en contrant des projets d’aménagement touristiques agressifs pour l’environnement. Le CAF a entre autre empêché la construction de téléphériques qui risquaient de défigurer le paysage, comme celui de la Meije en 1934 ou encore du massif du Mont Blanc en 1951. Le club fut aussi un acteur important dans la création du Parc de la Vanoise.

En 1963, le parc national de la Vanoise (Savoie) est créé, situé entre la vallée de la Maurienne et de la Tarentaise il compte des sommets culminant à plus de 3000 mètres où sont encore présents de nombreux glaciers. Il a une superficie de 535 km2 et est sillonné par plus de 400 km de sentiers balisés à partir desquels les marcheurs peuvent admirer une incroyable richesse floristique et faunistique.

Le parc de la Vanoise

En 1972, le parc est jumelé avec le parc national italien Gran Paradiso (Grand Paradis) et forment depuis l’espace protégé le plus grand d’Europe Occidentale avec une superficie de 1250 km2. Ils offrent tous deux une grande variété de sentiers de randonnées pédestres mais aussi une multitude d'activités comme le canoë-kayak, via ferrata, équitation, ski alpin et ski de fond en hiver… Un endroit rêvé pour la joie des petits et des grands !

Le parc est aussi à l’initiative de la marque « Esprit parc national » depuis 2016, cette marque s’engage dans la préservation et la valorisation du patrimoine naturel, culturel et paysager. « Esprit parc national » offre des services et produits aux savoir-faire artisanaux et garanti aux visiteurs une expérience unique en accord avec la nature.

 

http://www.vanoise-parcnational.fr/fr

http://www.espritparcnational.com

 

"Crédit photo B. Boissot"

Le parc de la Vanoise
La Pierra Menta

La Pierra Menta

Mercredi 14 Mars le gong de la 33ème Pierre Menta a retenti dans la vallée d’Arèches-Beaufort, en Savoie. La Pierra Menta est depuis 1986 l’une des courses de ski alpinismes les plus difficiles au monde, elle se déroule au cœur du Beaufortain sur les pentes du Grand-Mont.

Chaque année en Mars environ 200 binômes parcourent un total de 10'000 mètres de dénivelé (positif et négatif) en 4 jours. Les 4 étapes emmènent les coureurs à la conquête de 15 sommets de 2,000 à 2,687 mètres, d’arrêtes escarpées, de descente vertigineuses et de paysages à couper le souffle. Les spectateurs présents par milliers encouragent avec leurs cloches, trompettes et autres instruments fanfaronnant les skieurs pendant leurs ascensions.

 

http://pierramenta.com/index.php

 

Projet Olympiade : Horizon 2020

Projet Olympiade : Horizon 2020

Nous vivons aujourd’hui dans un monde qui change continuellement ; les sociétés, les comportements et l’environnement ne sont pas les mêmes qu’il y a 50 ans et ne seront pas les mêmes dans 10 ans. En 2017, la FFCAM s’est lancée dans un projet plein de grandes ambitions à concrétiser avant 2020. Elle s’est donc fixée l’objectif d’évoluer en parallèle de ses changements et souhaite :
- Améliorer son influence dans tous les domaines de la montagne
- Augmenter sa force d’attraction en tant que club
- Mettre en place, pour les hébergements, un modèle économique plus conforme aux besoins.

Le projet s’appuie sur l’histoire de la fédération, ses forces et faiblesses, les idées nouvelles des gens et la générosité en accueillant tous ceux qui veulent s’impliquer et surtout sur sa passion de la montagne.

Les 4 ambitions du projet
Accueillir : ouverture à tous les pratiquants de montagne et propose des offres attractives pour les jeunes et les personnes éloignées en les invitant à la découverte de la montagne et au respect de l’environnement.
Développer : faire progresser la pratique des activités de montagne et haute montagne en les rendant accessibles au plus grand nombre.
Transmettre : « l’esprit club alpin », faire partager la passion de la montagne et la faire rayonner plus largement en s’appuyant sur la solidarité et l’empathie.
Mobiliser : rassembler un maximum de personne fortes d’expériences, d’énergie et de compétences pour rendre la montagne encore plus accessible.

Le projet Olympiades 2020 s’organise autour de 7 thèmes
1. Jeunes et actions : offrir à tout le monde une pratique responsable (sécurité et respect de l’environnement) des sports de montagne et contribuer à l’éducation à l’environnement, la santé et à la citoyenneté au travers des écoles de sport (escalade, ski, camp jeune).
2. Sécurité et formation : proposer des formations aux pratiquants, encadrants bénévoles, formateurs bénévoles et aux dirigeants et responsables associatifs sur la prévention et la sécurité en montagne et haute montagne.
3. Développement combiné : continuer la diversification des activités, proposer et accentuer les actions pour tous les publics en intégrant le respect du milieu montagnard et le développement durable. Développement des refuges, de la vie associative, des activités et des actions pour protéger le milieu naturel.
4. Déconcentration et territoires : développer les actions au plus près du terrain grâce aux comités départementaux et régionaux dont les missions et moyens doivent être accrus.
5. Bénévolat et relations avec les professionnels : le rôle des bénévoles doit rester central et s’articuler avec les collaborateurs professionnels. Les relations avec les professionnels de la montagne doivent inviter à l’écoute, au partage et à la communication.
6. Stratégie et communication : la politique de l’association doit être lisible et clairement identifiable, développer une communication ciblée, interactive et collaborative.
7. Partenariat et positionnement institutionnel : notre liberté de pratique et d’accès au milieu montagnard dépend des partenariats avec les collectivités, les professionnels, les propriétaires de refuges.

Horizon 2020 est une fédération encore plus ouverte et innovante qui continue d’assumer son rôle : rendre la montagne accessible à tous pour une pratique autonome et responsable dans les respect de son milieu.

Retrouvez toutes les informations en détails dans les PDF téléchargeable.


Document PDFProjet Olympiade 2020
L'époque des Grands Bals

L'époque des Grands Bals

Vous souvenez-vous de cette époque, quand le CAF de Chalon organisait ces majestueux bals à thème ? 

Entre décors de film Américain en Louisiane, d'époque antique chez les Grecs, de bal Viennois ou tout simplement "Bal de la Neige", le CAF a su faire voyager ses fidèles adhérents aux fils des années.

Seriez-vous tentés par de nouvelles aventures le temps d'une soirée dansante ? Des idées pour relancer cette belle tradition ? Contactez nous !
 

CLUB ALPIN FRANCAIS CHALON SUR SAONE

ESPACE JEAN ZAY
4 RUE JULES FERRY
71100  CHALON SUR SAONE
Contactez-nous
Tél. 03 85 93 10 21
Permanences :
Lundi, Jeudi et Vendredi 13h30 - 17h30
Agenda